A Rhodes, Eleni Karimali signe le design de l'Obscura Cocktail Bar

Laissant derrière elle les colonnes doriques de l'acropole, une allée pavée de galets blancs traverse les fortifications médiévales et conduit à une grille en fer forgé enchâssée dans un haut-relief gothique. Ici, dans la Vieille ville de Rhodes, sur cette île grecque qui fut le théâtre d'une succession de cultures millénaires, passer cette grille, c'est faire un bon vers le futur pour se retrouver à l'improviste dans un lounge bar « hyper branché ». Il s'agit du cocktail bar Obscura, un projet signé Eleni Karimali, une jeune mais non moins déjà célèbre architecte rhodienne diplômée en architecture à l'École polytechnique de Turin. Des projets bien reconnaissables par le souci du détail qui les caractérisent et auxquels elle convie différentes matières, sans qu'aucune d'elles jamais ne prévale, dans une parfaite adaptation aux lieux et aux circonstances. Même dans un tel cadre, qui bien que se devant de rendre hommage à l'époque médiévale dont l'héritage impacte fortement la ville, elle forge un langage contemporain grâce à la complicité d'un jeu d'équilibre entre des matières dissemblables et de surprenantes juxtapositions de textures si éloignées les unes des autres. D'un côté, l'histoire, le précieux legs d'une culture complexe qui fascine et nous rappelle nos origines. Un passé encore bien présent dans les murs de la cour, vestige d'une forteresse que le temps a partiellement dépouillée de ses plâtres, révélant ici et là ses grands blocs de travertin posés selon des techniques de jadis ; mais aussi sur les sols revêtus de dalles de pierre noire. De l'autre, notre époque et ses mots d'ordre : durabilité, confort, recherche esthétique. Des consignes observées aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, sur les surfaces brillantes des grandes dalles Bloom en grès effet marbre signées Del Conca (une entreprise italienne présente depuis plus de quarante ans sur la scène internationale, parmi les plus grands producteurs de surfaces céramiques), dans le bar free-standing, les tables, le comptoir qui met en relation l'intérieur et l'extérieur, ainsi que le rangement sous l'escalier de la cour (aussi décoratif que fonctionnel pour en dissimuler l'entrée) utilisé comme garde-manger. Avec ces surfaces brillantes et réfléchissantes se réalise le passage de la rugosité de la pierre antique à une texture pleinement contemporaine, qui brise l'uniformité monochromatique de la surface d'origine, en la morcelant en mille nuances allant du noir au blanc. Le revêtement mural en céramique apporte une touche de caractère aussi à l'intérieur, où il arrive qu'il délaisse sa profondeur tridimensionnelle pour donner l'effet d'un papier peint ; ainsi, le motif de veines, apprivoisé par la technique de l'aquarelle, décore-t-il les trois arcs sous lesquels s'alignent les bouteilles de spiritueux prêtes à se produire dans le cocktail show à l'affiche de l'Obscura. Et puis de la pierre, authentique ou reproduite dans les règles de l'art, on passe au métal, dans les variantes du tubulaire noir au cachet industriel et du cuivre, dans les finitions des tabourets, des comptoirs, des robinets de l'évier, outre l'enseigne du bar. Et le voici aussi dans les éléments de l'imposante suspension en verre (petit clin œil aux atmosphères Belle Époque et à la culture du divertissement « fin de siècle ») qui domine l'espace principal du bar. Un autre bond dans le temps d'une des matières les plus anciennes à son utilisation tout à fait moderne. De même que le passé et le présent jamais ne se séparent vraiment, mais cohabitent dans une indissoluble succession, des éléments archaïques et contemporains se retrouvent dans un dialogue qui restitue une valeur à l'un comme à l'autre, au cœur d'un projet à la fois simple et raffiné, car il n'est défini que par un signe distinctif dans une parataxe de matériaux anciens et d'une élégance moderne. À travers une succession d'expériences tactiles et de divers effets de lumière, le passé traverse les espaces du cocktail bar Obscura pour rejoindre le présent, sachant qu'il convient de s'abandonner à l'instant, aussi insaisissable soit-il, sans pour autant reléguer notre histoire dans l'oubli.

 

ELLE DECOR POUR DEL CONCA

News / Événements
Espressione, the colours of longevity
Dans un monastère médiéval, l'effet de pierre de Del Conca
Toute la chaleur et l’élégance du nouvel effet Teck
Dog ate Dove, the very heart of the historic part of Kiev
Un paradis avec vue sur le lac
Total look per Del Conca House con Febal Casa
Live cooking dello chef Alessandro Borghese a Cersaie 2019
Plongés dans l'histoire avec les carreaux style Ciment de la collection London
Demander des infos
Vous souhaitez plus d'informations sur nos carrelages de sols et de murs?
Vous cherchez un revendeur ou une solution spécifique pour votre projet?
CONTACTEZ-NOUS
NEWSLETTER DEL CONCA
Soyez informés des dernières nouveautés concernant nos collections, nos manifestations, nos collaborations et nos innovations de produits
INSCRIVEZ-VOUS
3