Del Conca dans le Sky Lounge et la piscine du Luna Holiday Complex en Malta

Les premières colonies dans la région de Mellieħa se trouvent dans le 3000 av. C. On y a découvert des ruines de temples, de grottes, de sépulcres et d'outils du néolithique. Les grottes autour de la cité ont été utilisées comme logements par la population locale jusqu'au début du Moyen Âge. Selon la légende après un naufrage Saint Luque et Saint Paul sont allé à Mellieħa et dans une grotte Saint Luque a peint l'image de la Madone. Dans le V siècle cette grotte a été consacrée et c’est devenue le sanctuaire de Notre-Dame de Mellieħa. La région a été abandonnée par ses habitants après la période de la domination des arabes jusqu'à l'arrivée des chevaliers de San Giovanni en raison des agressions continues des pirates.

Dans le XVIIe siècle la côte de Mellieħa a recommencé à être habitée et développée. La première construction défensive a été la tour Sainte-Aghata qui a été bâti au mi- siècle. Mais c'est pendant la domination anglaise que cette région a eu un fort développement et a commencé à avoir la conformation actuelle. La population a augmentée et Mellieħa a subi des changements continus jusqu'à la période de la Seconde Guerre mondiale en  devenant lentement la localité touristique d'aujourd'hui. La Tour de SAnt’Agata (en anglais St. Agatha’s Tower, également connue sous le nom de La Tour Rouge) est située sur le promontoire de Marfa (Marfa Ridge), à ​​la pointe nord de Malta. Il s'agit de ce grand bâtiment rouge que vous voyez en allant à Cirkewwa. La tour a été construite en 1649 sous l’ordonnance du Grand Maître Lascaris. Elle domine les environs et avait une excellente vue sur Gozo et Comino. La tour est également appelée La Tour Rouge en raison du rouge intense avec lequel elle a été peinte. Le but de la tour de Sant’Agata c’était de contrôler et défendre le détroit entre Malta et Gozo. Elle abritait une troupe de 30 hommes, cinq canons et des fournitures en cas d’agression. Le bâtiment a une base carrée, avec quatre grandes tours d'angle qui s'élèvent de la base et les murs ont une épaisseur de quatre mètres. Plus tard elle était la tour de surveillance des Britanniques pendant les deux guerres mondiales. La restauration qui est terminée en 2001 l'a ramenée à ses conditions d'origine et aujourd’hui elle est ouverte aux touristes.

Demander des infos
Vous souhaitez plus d'informations sur nos carrelages de sols et de murs?
Vous cherchez un revendeur ou une solution spécifique pour votre projet?
CONTACTEZ-NOUS
NEWSLETTER DEL CONCA
Soyez informés des dernières nouveautés concernant nos collections, nos manifestations, nos collaborations et nos innovations de produits
INSCRIVEZ-VOUS
3